• Accueil
  • > Articles
  • > Les détails à propos de cette affaire, et les preuves publiées.

Les détails à propos de cette affaire, et les preuves publiées.

« Joséphine de l’Île Maurice » (Madame Francine MAUREL épouse FLOCH), la star poilue du X, et son mari Didier FLOCH, « en ligne de mire »,

avec : « La Loupette » (Madame Isabelle CORDEIRO), connue pour avoir été à cette période, l’auteur de son propre site pornographique publié sur Internet …

 

Au terme de la saison de chasse de 2011 / 2012;

Monsieur Eric PERRIER, en sa qualité de Président de la Société de Chasse « La Chauméane », dont le siège social est fixé sur la commune de Combovin (Drôme) :

  • A posté le 13 Février 2012 (le cachet de La Poste faisant foi), une lettre datée du 8 Février 2012, destinée à Madame Francine MAUREL épouse FLOCH (plus connue sous son pseudonyme d’artiste : « Joséphine de l’Île Maurice ») et à son mari Monsieur Didier FLOCH, par laquelle il les a tous deux invités au repas de fin de saison prévu pour le 03 Mars 2012 à la salle des fêtes de Combovin à 12 h 00;
  • Et leur a posté le 9 Mars 2012 (le cachet de La Poste faisant foi), une lettre également datée du 8 Février 2012, par laquelle il les a invités à une réunion prévue pour le 24 Mars 2012, en leur spécifiant que le règlement de leurs cotisations pour la saison suivante devrait impérativement être effectué à cette occasion et à cette date.

* Pour lire les documents justificatifs dans une nouvelle fenêtre, cliquez sur chacune des images ci-dessous :

Les détails à propos de cette affaire, et les preuves publiées. dans Articles 001-lettre-du-8-fevrier-2012-150x150  002-enveloppe-du-13-fevrier-2012-150x150 actrice porno et chasseresse dans Articles

Ci-dessus, la première lettre du 08 Février 2012 postée le 13 du même mois, et l’enveloppe qui la contenait.

003-lettre-du-8-fevrier-2012-150x150 ALLONCLE  004-enveloppe-du-9-mars-2012-150x150 Association Communale de Chasse de la Chauméane

Ci-dessus, la seconde lettre du 08 Février 2012 postée le 09 Mars 2012, et l’enveloppe qui la contenait.

Ces courriers, tous postérieurs à la fermeture de la chasse, démontraient nettement l’intention du Président de ladite association, de renouveler leurs cartes aux époux FLOCH, ce qui n’aurait bien évidemment pas été le cas s’il avait eu des reproches sérieux à leur adresser au terme de la saison qui venait de s’achever, sur leur façon de chasser ou sur leur comportement dans le cadre de cette activité.

f-224x300 Chasse i-300x225 chasse dans la Drôme 

« Joséphine de l’Île Maurice » (Madame MAUREL épouse FLOCH), et son mari : Monsieur Didier FLOCH.

Puis, par une lettre recommandée avec demande d’avis de réception du 17 Mars 2012, Monsieur Eric PERRIER, toujours en sa qualité de Président de ladite association, s’adressant aux deux époux FLOCH, leur a écrit :

  • Pour leur annoncer qu’il venait de trouver dans son courrier du jour même, des photographies d’après lui tirées d’un site en ligne sur le réseau Internet dont il n’a toutefois pas précisé l’adresse électronique, sur lesquelles il les a formellement tous deux accusés d’apparaître dans des postures qu’il a qualifié d’indécentes à son goût;
  • Pour leur faire savoir qu’il ne tolèrerait pas ce genre de comportement;
  • Pour leur intimer consécutivement l’ordre de cesser immédiatement toutes relations avec l’association qu’il présidait, en leur interdisant même d’avoir avec celle-ci des contacts épistolaires ou téléphoniques;
  • Pour les prier de faire savoir à Madame Isabelle CORDEIRO (plus connue sous son pseudonyme : « La Loupette »), dont il avait reçu la candidature, que celle-ci ne serait pas retenue;
  • Et pour leur préciser en complément, que leur façon de chasser et aussi leur comportement ne correspondaient pas avec son éthique, empêchant le renouvellement de leurs cartes.

* Pour lire le document justificatif dans une nouvelle fenêtre, cliquez sur l’image ci-dessous :

001-lettre-recommande-du-17-mars-2012-1-150x150 chasse de la Chauméane à Combovin (Drôme)

Ci-dessus, la lettre recommandée avec demande d’avis de réception adressée le 17 Mars 2012 aux époux FLOCH par l’association.

Les époux FLOCH ont ainsi fait l’objet d’une véritable exclusion avec effet immédiat, sans qu’il leur ait préalablement été permis de se défendre.

Monsieur Eric PERRIER;

En sa qualité de Président de la Société de Chasse « La Chauméane »;

Avait-il oublié que « Joséphine de l’Île Maurice » (Madame MAUREL épouse FLOCH) fut  …

une star du X ???

r-jim-chasseur chasse privéeEn effet, la chasseresse fut dès l’année 1997, révélée au grand public en tant qu’actrice :

- Grâce à ses premiers rôles tenus dans une quarantaine de films érotiques ou pornographiques tous commercialisés ou télévisés;

- Mais aussi à de nombreux passages à la télévision sur Canal Plus, M6, XXL, etc., dans des émissions de radio de grande écoute, ou encore suite à de nombreux reportages la concernant publiés dans la presse nationale, régionale, ou spécialisée, etc.

Si le Président de ladite association a pu avoir connaissance de photographies montrant « Joséphine de l’Île Maurice » (Madame MAUREL épouse FLOCH), dans des postures indécentes, c’est donc tout simplement parce que des images professionnelles de celle-ci continuent d’être publiées par différents médias, notamment sur des sites en ligne sur le réseau Internet, consacrés à sa carrière, réservés à un public adulte, averti et consentant, comme celui visible à l’adresse électronique suivante : http://josephine-de-l-ile-maurice.over-blog.com/.

Quant à Monsieur Didier FLOCH, le mari de la vedette, qui a lui aussi mené une carrière publique, il s’est également vu sanctionner par une exclusion, au motif qu’il serait comme son épouse, apparu sur des photographies du même type pour lesquelles il n’a pourtant jamais posé … (pour lire la biographie complète de l’artiste, découvrir son parcours professionnel, sa vie atypique, et visionner ses vidéos, visitez son propre site en cliquant sur ce lien : Le site de Didier FLOCH).

Subsidiairement :

Il convient en outre de s’interroger pour tenter de comprendre pourquoi dans sa lettre recommandée avec demande d’avis de réception du 17 Mars 2012, la Société de Chasse « La Chauméane », représentée par Monsieur Eric PERRIER, son Président, a mandaté les époux FLOCH, sanctionnés par une exclusion immédiate de l’association, et auxquels a consécutivement été opposé un refus de renouvellement de leurs cartes, pour annoncer le rejet de sa candidature à Madame Isabelle CORDEIRO qui souhaitait en obtenir une pour faire partie de l’équipe de chasse, après en avoir été de nombreuses fois l’invitée, tant pour chasser durant la saison de 2011 / 2012, qu’à l’occasion de son repas de fin de saison du 3 Mars 2012.

Pourquoi ladite association n’a-t-elle pas notifié directement par courrier à Madame Isabelle CORDEIRO, le rejet de sa candidature ???

Que d’incohérence dans les agissements de cette association, et de son principal représentant !

Quant au motif du rejet de la candidature de cette dame chasseresse, qui demeure certes de plein droit à la discrétion de ladite association, ne serait-ce pas le fait :

  • Que comme « Joséphine de l’Île Maurice » (Madame MAUREL épouse FLOCH), elle a fait le choix de porter une jupe lors du repas de fin de saison de cette association, auquel elle a été invitée ?
  • Ou bien que comme celle-ci, et dans le cadre de sa vie personnelle et privée, elle posait alors dénudée sous le pseudonyme de : « La Loupette », sur des photographies publiées sur un site qu’elle avait créé et dont l’accès était réservé aux adultes avertis et consentants, mis en ligne sur le réseau Internet ?

ETRANGE :

DU REVIREMENT SOUDAIN DE MONSIEUR ERIC PERRIER …

i1-150x150 chasse privée à Combovin

Monsieur Eric PERRIER, agissant en sa qualité de Président de la Société de Chasse « La Chauméane », a subitement déclaré :

  • Que le motif du non renouvellement de leurs cartes aux époux FLOCH qui venaient d’être sanctionnés par une exclusion avec effet immédiat, était sa réception d’un courrier contenant des photographies tirées d’un site du réseau Internet, les montrant tous les deux dans des postures indécentes;
  • N’avoir toutefois jamais vu aucune image de Monsieur Didier FLOCH dans des postures indécentes (se contredisant lui-même, après avoir affirmé sa réception de tels clichés représentant le couple);
  • Avoir détruit toutes les preuves (!) en ayant brûlé les photographies qu’il prétendait avoir reçues, finalement reconnues montrer seulement « Joséphine de l’Île Maurice » (Madame MAUREL épouse FLOCH) dans des postures indécentes;
  • Et que le seul autre reproche fait aux époux FLOCH, était leur tenue vestimentaire lors d’un repas (!) qu’il a affirmé s’être tenu le 4 Mars 2012 (alors même que celui-ci a eu lieu la veille …), excluant de fait toute attitude fautive de leur part, susceptible de pouvoir leur être reprochée dans l’exercice de leur activité de chasse ou dans leur comportement, et levant définitivement le doute initialement laissé planer à ce sujet.

* Pour lire les documents justificatifs dans une nouvelle fenêtre, cliquez sur les images ci-dessous :

001-sommation-page-n-1-150x150 Chasse privée de la Chauméane  002-sommation-page-n-2-150x150 chasser les femmes en jupes  003-sommation-page-n-3-150x150 chasseresse

004-signification-de-lacte-150x150 chasseresse et poilue

Ci-dessus, la sommation interpellative du 23 Mars 2012, faite par l’Huissier de Justice à l’association représentée par son Président.

005-piece-jointe-n-1-150x150 chasseur  006-piece-jointe-n-2-150x150 chasseuse  007-piece-jointe-n-31-150x150 chasseuse et poilue

Ci-dessus, les documents remis par le Président de l’association à l’Huissier de Justice, à savoir le procès verbal de son Assemblée Générale du 17 Mars 2012, et un extrait de l’article 14 de ses statuts (mensongèrement présenté comme leur article 14 dans sa globalité).

n-300x225 chasseuse et star du X m-300x225 Chauméane

La salle des fêtes de Combovin (Drôme) dans laquelle s’est tenu en date du 3 Mars 2012, le repas de fin de saison de la Société de Chasse « La Chauméane ».

LES JUPES :

ETAIENT-ELLES DEVENUES UNE « IDEE FIXE » POUR LES CHASSEURS DE LA SOCIETE DE CHASSE « LA CHAUMEANE » ?

w11-234x300 Combovin (Drôme)Par lettre recommandée avec demande d’avis de réception du 5 Avril 2012, indiquée avoir été adressée aux deux époux FLOCH;

Monsieur Eric PERRIER, agissant en sa qualité de Président de l’association, a confirmé :

- Que l’élément déclencheur de leur sanction était bien les photographies sur lesquelles il avait prétendu les avoir tous deux vus dans des postures indécentes (alors même qu’il venait de reconnaître devant un Huissier de Justice n’en avoir jamais vu de Monsieur Didier FLOCH);

- Mais que l’autre motif en était bien le port de la jupe par « Joséphine de l’Île Maurice » (Madame MAUREL épouse FLOCH) et par « La Loupette » (Madame Isabelle CORDEIRO), lors du repas de fin de saison de ladite association.

Dans cette lettre, Monsieur Eric PERRIER a en outre précisé que le port de la jupe par les femmes en question, avait été considéré comme « osé » !

* Pour lire le document justificatif dans une nouvelle fenêtre, cliquez sur l’image ci-dessous :

001-lettre-recommandee-du-5-avril-2012-150x150 commune de combovin

Ci-dessus, la lettre recommandée avec demande d’avis de réception adressée le 05 Avril 2012 aux époux FLOCH par l’association.

Mais en quoi Monsieur Didier FLOCH qui n’a pas été mentionné dans cette lettre comme ayant été vu habillé d’une quelconque jupe, était-il concerné par celles de son épouse et de Madame Isabelle CORDERO, et pourquoi la tenue vestimentaire de ces dames a-t-elle servi de second motif à la décision de son exclusion à lui ???

Les chasseurs de la Société de Chasse « La Chauméane » étaient-ils à ce point « troublés » par les jupes de ces dames … ???q-300x191 D. FLOCH

L’étaient-ils au point de ne pas avoir mesuré le ridicule de ce second motif de la sanction infligée à Monsieur Didier FLOCH, un homme habillé en pantalons, qu’ils ont reconnu n’être apparu dans aucune posture indécente sur aucune photographie, et n’ayant pas commis de faute dans le cadre de son activité de chasse, qu’ils ont finalement lourdement puni sans raison fondée, peut-être par simple jalousie susceptible d’avoir été générée du fait qu’il a été régulièrement vu entouré par deux femmes : son épouse et son amie, des chasseresses sachant toutes deux faire preuve d’élégance et de charme ?

 

LA VERITE :

MONSIEUR LE MAIRE DE COMBOVIN A TEMOIGNE ET LEVE LE DOUTE !

Si pour tenter de justifier sa décision, Monsieur Eric PERRIER, en sa qualité de Président de la Société de Chasse « La Chauméane », a pu prétendre depuis :

  • Avoir reçu des plaintes des propriétaires des terrains sur lesquels ladite association exerce son activité de chasse, à propos de la tenue vestimentaire des époux FLOCH lors du repas en question;
  • Et que la décision les concernant avait été prise par l’Assemblée Générale du 17 Mars 2012, c’est à dire avec l’accord de l’ensemble des sociétaires;

 r-mairie-de-combovin de l'Île Maurice

e-212x300 des femmes en jupes chassées d'une associtaion de chassePar lettre du 26 Juin 2012, Monsieur Gilles DUFAUD, Maire de Combovin, qui en sa qualité d’édile de la commune est en outre responsable de la Police Municipale et Officier de Police Judiciaire, et qui se trouvait invité au repas associatif de fin de saison de ladite association qu’il a confirmé s’être bien tenu le 03 Mars 2012 et non le lendemain, a quant à lui indiqué aux époux FLOCH :

- Ne pas les y avoir vus dans des tenues vestimentaires illégales ou indécentes;

- Et n’avoir reçu aucune plainte de quelque nature les concernant l’un et l’autre.

* Pour lire le document justificatif dans une nouvelle fenêtre, cliquez sur l’image ci-dessous :

001-lettre-du-maire-de-combovin-du-26-juin-2012-150x150 Didier FLOCH

Ci-dessus, la lettre de Monsieur le Maire de Combovin (Drôme) datée du 26 Juin 2012.

b-300x300 DufaudPour pouvoir chasser au sein de la Société de Chasse « La Chauméane », les femmes doivent-elles définitivement « raccrocher » leurs jupes ?

Par ce singulier motif supplémentaire d’une décision de sanction par l’exclusion qui n’était en rien fondée ni crédible, et par la voix de Monsieur Eric PERRIER, leur Président : 

Les chasseurs de la Société de Chasse « La Chauméane » ENTENDAIENT-ILS « CHASSER » DE LEUR ASSOCIATION, DES FEMMES EN JUPES, ainsi que « solidairement » le mari de l’une d’elles qui pourtant, ne porte bien que des pantalons ???

 d-300x300 Eric PERRIER

 

Enfin, par le motif initial invoqué, à savoir la prétendue découverte dans sa boite aux lettres par leur Président : Monsieur Eric PERRIER, de photographies montrant les deux époux FLOCH dans des postures indécentes, des images alléguées avoir été imprimées d’après un site non désigné du réseau Internet, même si postérieurement il a été reconnu que Monsieur Didier FLOCH n’y apparaissait pas;

Les chasseurs de la Société de Chasse « La Chauméane » ENTENDAIENT-ILS PUNIR « JOSEPHINE DE L’ILE MAURICE » (MADAME FRANCINE MAUREL EPOUSE FLOCH) POUR AVOIR TOURNE DANS DES FILMS X, ainsi que « solidairement » son époux qui pourtant, n’a jamais été un acteur de films pornographiques ???

Tout cela, rappelons-le, en l’absence de faute pouvant être reprochée au couple FLOCH dans le cadre de leurs activités respectives de chasse !!!

 

**********

LA JUSTICE A TRANCHE EN FAVEUR DE LA STAR DU X ET DE SON MARI !

Balance de la Justice

Une scandaleuse affaire qui a donc valu à la Société de Chasse « La Chauméane » de Combovin (Drôme) d’être condamnée par le Tribunal d’Instance à Valence, par jugement publiquement rendu le 24 Juin 2015, pour exclusion irrégulière et abusive du couple FLOCH qui, outre la reconnaissance de son absence de faute, a obtenu d’être indemnisé des préjudices subis, nés de ce litige.

Pour laisser vos commentaires, cliquez sur le lien à cet effet situé sous le titre en tête du présent article, ou sur celui situé sous la publicité ci-dessous.

2 Réponses à “Les détails à propos de cette affaire, et les preuves publiées.”


  • Bonjour a toutes et a tous !!!
    Je viens de lire les différentes pages de cette article et je trouve cela aberrant et bien flou de la part de cette dite association !!!
    je m explique j ai pus voir a plusieurs reprise le président ainsi que le maire changé de version pour éviter le renouvellement de la carte des ses trois compagnons d infortune, faute au règlement de la chasse , port de la jupe au cour d un  » repas  » et non au court d une chasse etc etc niveau girouette ont fais pas mieux !!!!
    Je peut informer le président ainsi que le maire que l abolition de la loi des année 1800 obligeant les femmes voulant porter un pantalon a faire une demande en préfecture a été faite le 13 janvier 2013 !!!!
    Tout sa pour dire que vous pouvez mesdames maintenant porter « SE QUE VOUS VOULEZ  » et  » OU VOUS VOULEZ  » pour votre plaisir et le notre bien sur !!!!
    Alors quelles sont les vrais raison qui ont poussé le président et le maire a ne pas vouloir renouveler les cartes de membres ???? femme jalouse ? préjuge ? et surtout oblige t ils leur femmes a porter un pantalon ? nous ne le saurons jamais car je pense trop fier pour l avouer !!!!
    Donc pour montrer a  » ces personnages non évolué  » et avec la permission de « Joséphine de l ile Maurice  » son mari et la  » loupette  » un tour d horizon de vos jupe Mesdames !!!
    Oui afin de soutenir nos trois chasseurs je déclare la semaine de la jupe ouverte ( Date a mettre au point avec Joséphine !!!! ) faite une photos par jour ( eh oui toute une semaine en jupe mesdames ) en jupe ou robe au cour de cette semaine de la jupe avant de partir au boulot , au boulot dans la rue la voiture, en train , ou de faire du shopping enfin ou vous voulez et posté la photo ou les photos sur le blog de Joséphine de l ile Maurice qui la mettra en ligne !!!
    Bon après talons aiguilles ou bottes ou autre pas de souci comme vous voulez, bas ou collant pas de problème aussi nous sommes ouvert a tout ici !!!
    Donc a vos appareille photos et envoyé vite vos cliché et je l espère ces personnes qui dénonce le port de la jupe verrons qu ils ont tous faut car je suis sur qu en douce ils vont tous sur le site de Joséphine de l ile Maurice !!!
    Bisous a toutes et a tous eh bon courage a nos trois chasseurs !!!
    Fred

  • Bonjour Fred et merci pour ce commentaire.
    J’entends bien en effet conserver le droit de m’habiller comme bon me semble, que ce soit en ou hors action de chasse, ou même dans la vie de tous les jours.
    Je présume que La Loupette aussi, demeure très attachée à sa liberté, même si elle n’a pas pu faire directement l’objet d’une sanction comme moi-même, puisqu’elle n’était qu’une simple invitée, n’étant pas titulaire d’une carte au sein de « l’Association Communale de la Chasse La Chauméane ».
    Celles et ceux qui nous connaissent, elle et moi, savent que nous sommes le plus souvent habillées en jupes, et ce ne sont pas quelques chasseurs réunis, qui vont nous faire changer nos modes vestimentaires, tenant toutes deux à rester féminines, même si nous sommes passionnées de chasse.
    J’ignore quelles furent les véritables motivations de ladite association représentée par Monsieur Eric PERRIER, son Président en exercice au moment des faits, pour décider de nous sanctionner de la sorte avec mon mari.
    Quant à Monsieur le Maire de Combovin (Drôme), j’ignore s’il a maintes fois changé d’avis au sujet de cette affaire et de nous comme vous l’indiquez.
    Je n’ai personnellement rien à lui reprocher.
    Moi, je ne connais que sa version officielle, celle de l’édile de la commune qui par lettre n’a pas hésité à se prononcer et à témoigner de la légalité de nos tenues vestimentaires lors du repas de chasse de ladite association, s’étant déroulé le 3 Mars 2012 à la salle des fêtes de son village.
    Monsieur le Maire que je n’ai pas à juger pour son action communale ou politique, même au cas où il ne partagerait pas mes opinions de droite, a en l’espèce et à mon sens, su faire preuve d’honnêteté et d’impartialité dans cette affaire, et cela demeure tout en son honneur, même si on peut imaginer qu’il ait peut-être subi de quelconques pressions de la part de nos détracteurs, auxquelles la preuve serait dans ce cas définitivement rapportée qu’il n’aurait pas succombé.
    Enfin, je conclurai ma réponse à votre commentaire en rappelant que dans cette histoire, mon mari semble n’avoir été sanctionné qu’au motif qu’il est mon époux et l’ami proche de La Loupette, puisqu’il n’a personnellement jamais porté de jupes lors du repas en question, et puisque le Président de ladite association a reconnu par ailleurs, ne l’avoir jamais vu apparaître dans des positions indécentes sur quelques photographies que ce fut.
    En tout cas, mon cher Fred, ce ne sont pas les photos de La Loupette et de moi-même en jupes qui manquent sur nos sites pornographiques respectifs, et soyez assuré que nous ne sommes pas prêtes à renoncer à notre droit au port de la jupe comme de la robe, longue ou courte d’ailleurs !
    Bien amicalement.
    Joséphine de l’Île Maurice.

Laisser un Commentaire




Untracteurpourolympie |
Alain2v |
Alaloop |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alleedesjardins
| Abcmarketing
| Lejournaldepavel